Page en cours de chargement

chez Des barbares...
Catalogue

Fermer Bouchery (Émile)

Fermer Collectif

Fermer Doyle (Arthur Conan)

Fermer Dussert (Éric)

Fermer Laurie (André)

Fermer Michel (Marc)

Fiches

Fermer Auteurs

Fermer Éditeurs

Des barbares... - Infos
Acheter nos ouvrages
Pour acheter nos publications, il suffit de se rendre sur la librairie du site ami fornax.fr et de valider le choix Des barbares... dans le menu des éditeurs. On y commande et l'on peut y régler en ligne soit par chèque, soit avec Paypal. Les livres  sont expédiés des réception du paiement.

Un roman dans la planète Mars
148 p., 17,50 €
Spiridon le Muet
272 p., 24 €
Colloque Paschal Grousset
256 p., 24 €
Mission secrète
72 p., 7 €
L'Alambic
56 p., 20 €
Pohol
112 p., 16 €
Les Petits-Neveux de Gulliver
208 p., 24 €

Un petit rappel de nos titres disponibles...
Recherche



Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 8 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
16 Abonnés
Blog

Tous les billets

DébutPrécédent [ 1 2 ] SuivantFin

Les Petits-Neveux de Gulliver - par CLS

 De Münchhausen à La Chambaudière,
le mensonge érigé en loi...

 
PetitsNeveux.jpg

Les Petits-Neveux de Gulliver, ouvrage né en 1838 au cœur de l'époque romantique française, nous offre, c’est le contenu même de son sous-titre, le récit des voyages de monsieur le marquis de La Chambaudière dans plusieurs régions connues et inconnues. Voyages imaginaires, au déroulement hautement fantaisiste. Illustré, dans sa première édition en volume, de charmantes lithographies. L’œuvre s'inscrit dans la tradition des aventures du baron de Münchhausen ; un baron auquel, au passage, notre marquis emprunte quelques anecdotes. Attendons-nous dès lors à lire un ouvrage hautement réjouissant.
Mais qui est Émile Bouchery, l’auteur de ce texte ? Peu connu de ses contemporains, il a été (avant notre réédition) totalement oublié de nos jours. Il fut discret, trop discret sans doute. Son ami Charles Monselet nous donne de lui un petit portrait dans lequel nous pouvons puiser l’essentiel de ce que l'on sait de lui :
Émile Bouchery ?...
Ce nom ne dit rien à la foule, je le sais   ; il est à peine connu d’un petit nombre d’anciens journalistes, parmi lesquels Bouchery a tenu son rang avec plus de modestie que d’éclat.
Et cependant, que d’espérances n’avait-il pas données lors de ses débuts !
Pour cela, il faut remonter un peu haut, jusqu’à la fiévreuse période romantique. Tous les jeunes gens avaient alors quelque chose dans le ventre, et surtout une fougue, une verve, une audace d’originalité !
Émile Bouchery, qui venait on ne sait d’où, jeta au nez du public deux ouvrages d’une rare excentricité :

Maritalement parlant, par MM. De Cobentzell  ; 1834, Alexandre Mesnier, libraire.
Après Vêpres, par l’abbé Froulay   ; 1837, Alphonse Levavasseur et Cie, libraires.
Si l’on me demande pourquoi ces deux pseudo­nymes, je répondrai que je n’en sais rien. Émile Bouchery, ­souvent interrogé par moi à ce sujet, m’a dit que c’était la mode et qu’on espérait ainsi piquer la curiosité de l’acheteur. — Arsène Houssaye m’a dit la même chose à propos de son premier roman :
De Profundis ! qu’il a signé Alfred Mousse.
Les deux volumes d’Émile Bouchery furent remarqués pour leur étrangeté et l’inouïsme de leur style. Ils furent attribués à plusieurs écrivains en renom, entre autres Pétrus Borel. On pouvait s’y tromper, en effet   ; c’est le même esprit paradoxal, la même outrance dans les situations et la même préciosité dans la phrase.
Cette croyance fut poussée à ce point qu’un libraire de Bruxelles publia, en 1841, une contrefaçon d’
Après Vêpres, sous le titre nouveau de : Mme Isabelle, par Pétrus Borel.
Dans un autre genre, un genre moins échevelé, Émile Bouchery obtint un véritable succès avec
les Petits-Fils de Gulliver [sic], parus dans le Journal des Enfants. Ce ­roman, qui a charmé toute une génération en pantalon à dentelles, peut se classer à côté des Aventures de Jean-Paul Chopart, de Louis Desnoyers.
Pourquoi Bouchery s’arrêta-t-il en si bon chemin  ? Ah ! Pourquoi  ? Parce que les nécessités quotidiennes de la vie firent de lui un journaliste.
On le trouve à la
Patrie, on le rencontre au Figaro  ; il est bon à tout et il fait tout, le malheureux ! Articles de sciences, de tribunaux, de politique.
Et puis, comme un grain de fantaisie ne devait jamais l’abandonner, Émile Bouchery s’en alla un jour prendre la rédaction en chef du
Journal de Monaco.
C’est égal   ; c’était un homme bien doué, un écrivain de talent et de race. Il ne lui a manqué que la chance : peu de chose, — tout !

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Émile Bouchery, Les Petits-Neveux de Gulliver. Postface et notes de Christian Soulignac. Couverture illustrée de deux lithographies tirées de la première édition. — Paris, Des barbares..., octobre 2014, 208 pages, 24 €.
 
Publié le 07/06/2015 @ 09:31  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Pohol, en juin - par Éric Dussert

 Pohol en souscription
(découverte d'un petit romantique inconnu)

 
Pohol

Pohol, histoire de 1829 était le feuilleton de l'été dernier sur l'Alamblog. Illustré de photographies de l'artiste Christèle Jacob, il avait été remarqué.
Le Marseillais Marc Michel (1812-1868) y faisait ses premiers pas littéraires dans le goût romantique propre à son temps. Si, en bon pays de Barthélémy et Méry, il deviendra un humoriste doublé d'un journaliste, ainsi que le premier coauteur du jeune Eugène Labiche, c'est à la manière des frénétiques Xavier Forneret, Charles Lassailly ou Petrus Borel qu'il établissait dans le grand journal de la cité phocéenne le récit du destin d'un personnage (très) maudit dont le sort s'incarnait au Père-Lachaise, lieu alors tout juste inauguré mais déjà fort évocateur...
Exercice d'un jusqu'auboutiste rayonnant, hommage et satire gothique tout à la fois, Pohol restait une pièce négligée de l'histoire du romantisme. Elle peut cependant paraître des plus importante : d'une tournure d'esprit étonnamment moderne, elle méritait à l'évidence d'être soumise aux lecteurs, qui apprécieront sans nul doute son ironie et ses caprices.
En version intégrale, agrémentée de textes de jeunesse inédits de Marc Michel, issus du Sémaphore de Marseille et de la Revue de France, cet étonnant bijou du romantisme est désormais sous presse et paraîtra le 1er juin prochain à l'enseigne Des barbares...
Censure dramatique, saint-simonisme, bêtise intégrale, pédagogie de Cour d'assises sont les sujets traités dans les autres écrits de Marc Michel qui n'avaient jamais ont jamais été repris en volume.
Marc Michel, Pohol et autres textes terribles (inédits). Préface du Préfet maritime. Couverture illustrée de deux photographies de Christèle Jacob. — Paris, Des barbares..., 1er juin 2011, 112 pages, 16 €.


Les chèques sont à libeller à l'ordre d'Éric Dussert, 29, rue du Borrégo 75020 Paris.
Publié le 19/04/2011 @ 18:48  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Les prochains... - par cls

À paraître bientôt

Mission secrète vient à peine de voir le jour
(Malgré cela, déjà, de petits nouveaux ne vont pas tarder à éclore). Une génération pousse l'autre, c'est dur et implacable.
 
Mission secrète

Éric Dussert a mis la dernière main cet été au Pohol dont il nous a parlé longuement sur son Alamblog. Il est passé désormais dans l'atelier de haute couture des barbares...

Christian Laucou, plus dispersé que jamais, a presque terminé l'environnement de La Décadence. La haute couture, pour lui, ne devrait plus tarder. Presque dans les temps. Il aurait dû paraître en janvier 2009.
Publié le 23/09/2010 @ 23:10  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Sur le front groussetien - par cls

Des nouvelles du front !

Lorsqu'on s'absente d'un endroit pour une longue période, les événements nouveaux et les informations toutes neuves s'accumulent. Ce fut le cas sur ce site où rien de neuf ne fut publié depuis la fin de l'année 2009
(il était temps que ça change). Autour de Grousset-Laurie-Daryl, l'agitation continue.

En mars dernier, sortie du deuxième numéro de Spiridon, le bulletin de la Société Grousset-Laurie-Daryl.

bulletin SGLD n° 2

En mars 2010 toujours, sortie de la biographie monumentale et tant attendue de Xavier Noël. Concrétisation de vingt-cinq années de travail. L'état des lieux le plus complet à l'heure actuelle sur le personnage. Il va être difficile de faire mieux avant très longtemps.

Xavier Noël : Paschal Grousset

Xavier Noël : Paschal Grousset, Les Impressions nouvelles, Bruxelles,
couverture de François Schuiten, 416 p., 29,50 €


A l'occasion de la première Assemblée générale de la SGLD qui se déroula à Paris, le 29 mai 2010, visite au grand homme en son dernier domicile connu, au Père-Lachaise.
 
Tombe de Paschal Grousset

Tombe de Paschal Grousset

Devant la Tombe de Paschal Grousset, de gauche à droite :
Volker Dehs, Pierre-Alban Lebecq, Alain Braut, Xavier Noël
 

Plus près de nous, le 18 septembre 2010, à l'occasion des journées du Patrimoine, la municipalité de Grisolles invita Xavier Noël (biographe) et votre serviteur (éditeur) à honorer la célébrité locale à la médiathèque de la ville. Ils retrouvèrent Alain Braut à cette occasion. Discours de M. le maire Patrick Marty et des invités, suivis d'une lecture de textes d'André Laurie. Xavier Noël annonça à cette occasion la création d'un fond documentaire Paschal Grousset conservé à la médiathèque de Grisolles. Il l'inaugura en offrant un ouvrage de sa propre bibliothèque.


grisolles-patrimoine2.jpg
 
 Lectures d'André Laurie. Corinne Bontempi (Un roman dans la planète Mars) à gauche, à droite Yvan Poulain (Spiridon le Muet).
Qu'on se rassure : les lectures furent alternées, pas simultanées.

Information de dernière minute, communiquée par Xavier Noël : l'éditeur américain Black Coat Press annonce une traduction de Spiridon le Muet. Une édition et une traduction de Michael Shreve. Le prix n'est pas encore fixé mais l'ISBN l'est déjà : 978-1-934543-61-3.

Spiridon, édition américaine

Couverture de Jean-Félix Lyon.

On s'arrête là pour cette fois-ci.

Publié le 23/09/2010 @ 20:49  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

SGLD - par cls

Grousset, encore Grousset, toujours Grousset !

Eh oui ! toujours lui. Et pourquoi toujours lui, cette fois-ci ? Eh bien pour dire que l'ensemble des spécialistes de notre homme s'est réuni pour prendre une grande décision : fonder une société savante d'étude, déclarée en association sans but lucratif comme il se doit, la SGLD ; traduire : la Société Grousset-Laurie-Daryl.
L'annonce de cette création fut faite pendant le colloque de Grisolles. Titré
Spiridon, le premier bulletin est sorti voici peu. La Poste nous ayant fait le mauvais tour de nous perdre un premier exemplaire, c'est à la réception du second exemplaire, quelques semaines plus tard hélas, que nous en annonçons la sortie. Ce premier bulletin est encore un peu mince (8 pages) mais nul doute qu'il ne s'étoffera avec le temps. Il fait la part belle à la bibliographie plus que complète de GLD, au colloque et à la la journée Laurie qui s'est déroulée à Amiens le 5 juin dernier.
Il pare donc au plus pressé en annonçant que ça bouge autour de notre homme et que la docte société qui s'est réunie autour de lui n'est pas prête de s'arrêter de bouger.


bulletin SGLD n° 1

Un petit oubli de ce numéro 1 : On ne sait pas comment ni auprès de qui on peut adhérer si un besoin impérieux de cet ordre se fait sentir. Oubli qui sera réparé, on en est sûr, dès le numéro 2...


Publié le 25/12/2009 @ 21:57  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Actes du colloque - par cls

Après le colloque Paschal Grousset qui a eu lieu en avril dernier, on s'en souvient bien, organisé de mains (il y en avait quatre, au moins) de maître par Alain Braut et Jean-Pierre Picot, ne restait plus, pour garder un souvenir impérissable de ces moments bénis, que la publication des actes dudit. C'est chose faite dorénavant. Ces Actes sont sous presse, ils sortiront en janvier prochain.

colloquegrousset.jpg

On peut d'ores et déjà retenir l'ouvrage auprès de Christian Laucou (à l'adresse de bas de page). Son prix sera de 24 €. Pour allécher le chaland et le lecteur, en voici le sommaire semé de sommités:

Introduction : Cent ans pour une réhabilitation, par Alain Braut et Jean-Pierre Picot ;
Paschal Grousset, enfant de Grisolles, par Alain Braut ;
Paschal Grousset (1844-1909), une biographie, par Xavier Noël ;
La Vie de collège, une aventure pédagogique et sociale d’André ­Laurie, par Laurence Sudret ;
Paschal Grousset le communard, par Michel Cordillot ;
André Laurie et l’anticipation, par Jean-Pierre Picot ;
L’énigme du chinois dans L’Étoile du Sud, par Robert Soubret ;
L’éducation physique dans les écoles communales de Paris, 1888-1896 : P. Grousset et l’aventure sociale de la réforme de l’éducation physique en France, par Pierre-Alban Lebecq ;
La génèse des 500 millions de la Bégum : Richardson, Laurie, Verne, par Piero Gondolo della Riva ;
Éditer André Laurie en 2009, par Christian Laucou ;
Paschal Grousset (1844-1909), alias Philippe Daryl, contre le ­baron Pierre Frédy de Coubertin (1863-1937). Deux idéologies des pra­tiques physiques au tournant du xxe siècle. « Mystique de ­gauche » et « mystique de droite », par Jacques Gleyse ;
Paschal Grousset et Robert Caze : le mystère Wassili Samarin, par Arnaud Bédat ;
Description sommaire de l’exposition Grousset de Grisolles
.


On rappelle, pour faire bonne mesure et pour ceux qui ont tendance à oublier :
Un roman dans la planète Mars d'André Laurie, Paris, Des barbares..., postface et notes de Christian Soulignac, 148 pages, 17,50 €.
Spiridon le Muet d'André Laurie, Paris, Des barbares..., postface et notes de Christian Soulignac, 272 pages, 24 €.

Publié le 18/12/2009 @ 15:39  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

A Grisolles pendant les journées Paschal Grousset - par cls

 Journées Paschal Grousset [André Laurie, Philippe Daryl]
à Grisolles (Tarn et Garonne)

Le colloque

 
Le colloque, 1
 

Devant un Paschal Grousset dans sa maturité, debout à gauche (essuyant une larme ou se frottant l'
œil) Pierre-Alban Lebecq [communication : L’éducation physique dans les écoles communales de Paris, 1888-1896 : P. Grousset et l’aventure sociale de la réforme de l’éducation physique en France] ; assis au milieu, Xavier Noël [communication : Paschal Grousset (1844-1909) : une biographie] ; au micro, debout à droite, Laurence Sudret [communication : La Vie de Collège, une aventure pédagogique et sociale d’André Laurie].


 Le colloque, 2
 

De gauche à droite :
Jean-Pierre Picot [communication : André Laurie et l'Anticipation] ; Michel Cordillot [communication : Paschal Grousset le Communard] ; Alain Braut, organisateur [communication : Paschal Grousset, enfant de Grisolles].

 

Non pris en photo : Robert Soubret [communication : L'énigme du chinois dans l'Étoile du Sud] ; P. Gondolo Della Riva [communication : La génèse des 500 millions de la Begum] ; Arnaud Bedat, absent [communication non lue : Paschal Grousset et Robert Caze : le mystère Wassili Samarin] ; Jacques Gleyse [communication : Paschal Grousset contre le Baron Pierre de Coubertin : deux idéologies des pratiques physiques au tournant du XIXe et du XXe siècle. Mystique de gauche contre Mystique de droite.] ; Christian Laucou [communication : Éditer André Laurie en 2009].

 
L'inauguration

 
La rue Paschal Grousset
 

Sous une pluie persistante qui n'a découragé personne parmi les laurio-groussetiens, l'inauguration non pas du nom de la rue (Grisolles fut la première commune à donner le nom de Paschal Grousset à une rue) mais d'une plaque à l'emplacement de la maison (hélas détruite) où Grousset a vécu son enfance et son adolescence.

 
La plaque.
 

Une malencontreuse
panne de batterie nous a empêchés de capter pour l'éternité le moment historique où Alain Braut et Xavier Noël ont dévoilé la plaque. Nous nous sommes rattrapés à l'aide d'une batterie de secours en photographiant sous la plaque deux authentiques représentants de la famille Grousset venus à Grisolles pour l'occasion.


L'exposition

 
L'exposition
 

L'exposition à la médiathèque de Grisolles qui présente l'ensemble des publications, des traductions et des portraits de Paschal Grousset, de Philippe Daryl et d'André Laurie. Une performance due à la ténacité d'Alain Braut assisté de nombreux verniens, groussetiens, daryliens et lauriens. On notera qu'Un roman dans la planète Mars, édition originale publiée chez Des barbares... se trouve en bonne compagnie dans une vitrine.

Un retour sur Paris nous a empêchés d'admirer la plastique sans défaut d'Ursula Andress lors de la projection du film L'Étoile du Sud de Sydney Hayers tourné en 1969 avec, dans les rôles masculins : George Segal, Orson Welles, Ian Hendry, Johnny Sekka, Michel Constantin.
On rappelle aux distraits que
L'Étoile du Sud, roman de Jules Verne, est initialement un roman d'André Laurie dont le manuscrit a été retouché par le grand homme.


cls.


 
Publié le 16/04/2009 @ 16:15  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Colloque Paschal Grousset - par cls

 Colloque Paschal Grousset [André Laurie]
à Grisolles (Tarn et Garonne) du 10 au 12 avril 2009

 
grousset-commune1871.gif
 

Christian Laucou participera au colloque Paschal Grousset organisé à Grisolles par Alain Braut. Contacté tardivement, il n'est pas fait mention de sa participation dans le programme officiel mais il interviendra avec une communication dont le titre est : Éditer André Laurie en 2009.
On trouvera des renseignements plus complets sur le colloque grâce à un dossier constitué ci-dessous, dans nos nouvelles, par divers liens en direction de la municipalité de Grisolles, d'associations et de confrères.


roman-mars.jpg  Spiridon le Muet


On rappelle que Paschal Grousset, sous son nom d'André Laurie a publié 2 titres chez Des barbares...
André Laurie, Un roman dans la planète Mars suivi de Nécrologie de Jules Verne par André Laurie, présentation et bibliographie par Christian Soulignac, illustrations de Louis Chalon. ISBN 978-2-86288-999-3, janvier 2007. Un ouvrage de 148 pages, format 15 x 23 cm, 17,50 €.
André Laurie, Spiridon le Muet, présentation et notes par Christian Soulignac, illustrations d'Eugène Damblans. ISBN 978-2-86288-998-6, novembre 2008. Un ouvrage de 272 pages, format 15 x 23 cm, 24 €.

Publié le 09/04/2009 @ 16:48  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Culture - par admin

La souscription est close, tant pis pour les retardataires qui paieront le prix fort, mais leur peine sera adoucie à l'idée que tous ceux qui l'ont déjà lu sont animés d'un enthousiasme fervent à son égard. Témoin J.-Y. B., chroniqueur de l'émission Mauvais Genres sur France Culture qu'on pourra ici entendre si on le souhaite.

Spiridon le Muet


J.-Y. B. en parle, le 28 février 2009.

Spiridon le Muet d'André Laurie, Paris, Des barbares..., postface et notes de Christian Soulignac, 272 pages, 24 €.

Publié le 06/03/2009 @ 19:49  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Spiridon... enfin ! - par admin

Il est arrivé, oui. Qu'on se le dise dans les chaumières, dans les maisons de maître des beaux quartiers et dans les HLM des coins pourris.
L'éclat de rire sardonique et muet de Spiridon va pouvoir éclater dans nos têtes !

Spiridon le Muet

On peut d'ores et déjà se le faire livrer en le commandant à Christian Laucou (à l'adresse de bas de page) au prix de souscription jusqu'à la fin du mois. On peut aussi le faire commander au prix entier par son libraire préféré qui se chargera alors des démarches de commande auprès de nous.
Spiridon le Muet d'André Laurie, Paris, Des barbares..., postface et notes de Christian Soulignac, 272 pages, 24 €.
Souscription jusqu'au 31 janvier : 20 €, franco de port.

Publié le 08/01/2009 @ 23:31  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article
DébutPrécédent [ 1 2 ] SuivantFin
Rubriques

FermerAilleurs

FermerArrivé !

FermerEn cours

FermerOn en parle

Derniers billets
- 07/06/2015 @ 09:31
Les Petits-Neveux de Gulliver ...
- 19/04/2011 @ 18:48
Pohol, en juin ...
- 23/09/2010 @ 23:10
Les prochains... ...
- 23/09/2010 @ 20:49
Sur le front groussetien ...
- 25/12/2009 @ 21:57
SGLD ...
Derniers commentaires

Archives
04-2017 Mai 2017 06-2017
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Billets des amis
Fornax
^ Haut ^